• Objectifs
    • Se repérer dans un dictionnaire de mots organisé par champs sémantiques.
    • S’approprier le mémo des mots.
  • Durée : 40 min.

But de la séance

Aujourd’hui, nous allons apprendre à nous servir du mémo des mots.

1. Se familiariser avec le mémo des mots (5 min)

1. Se familiariser avec le mémo des mots (5 min)

GP_Rediger_U1_Sem1_7_1

Demander aux élèves de prendre leur mémo des mots et de le feuilleter.

Que voyez-vous ?

Un petit livre avec des photos, des images, des illustrations, des mots en script et en attaché, leur première lettre est en rouge, des thèmes…

À votre avis, à quoi va nous servir ce mémo des mots ?

Il va nous aider à lire, à écrire les mots justes, c’est-à-dire sans faute d’orthographe. Il pourra aussi nous aider à nous rappeler des mots que l’on aura appris.

Avez-vous repéré les pages que nous avons déjà utilisées ?

On a déjà travaillé avec les premières pages sur les émotions.

2. Comprendre l’organisation de l’outil (15 min)

Pédagogie

Pour que chacun ait le même référent, il est possible de vidéoprojeter le mémo des mots au tableau (voir version numérique du manuel de lecture) pendant que chaque élève manipule son livre.

Montrer la couverture et lire le titre. Puis inviter les élèves à regarder les deux rabats avec les chiffres et les couleurs (leur expliquer le fonctionnement des rabats). Leur demander ensuite de se rendre à la page avec le sommaire : faire remarquer qu’on y trouve la liste des thèmes du mémo, organisés par unités (les mêmes que celles du manuel de lecture). Expliquer que le sommaire sert à retrouver facilement un thème, par exemple, les mots sur l’école se trouvent p. 6 et 7 ; faire vérifier.

Du côté de la recherche

Les documents d’accompagnement préconisent d’utiliser un outil de regroupement des mots travaillés en classe par champ sémantique afin de favoriser leur mémorisation et leur réutilisation par les élèves. Il est ainsi déconseillé d’utiliser un classement par ordre alphabétique.

Voir : « En quoi l’enseignement du lexique est-il déterminant pour l’apprentissage de la lecture ? », p. 7.

Pour prendre connaissance des différentes thématiques du mémo, organiser un petit jeu. Par binôme, attribuer un nombre entre 4 et 24 aléatoirement. Ce nombre correspond à une page du mémo que le binôme doit retrouver et dont il doit identifier le titre. Laisser quelques minutes et mettre en commun. Lors de la mise en commun, chaque binôme annonce son numéro de page, le thème de la page et si possible l’unité.

3. S’approprier la présentation d’une page (10 min)

Choisir une page et repérer :

le titre de l’unité ;

le titre de la page (le thème) ;

les mots qui se rapportent au thème ;

les photographies (et parfois les dessins) pour se représenter les mots ;

la première lettre en rouge (faire remarquer que, pour un thème, les mots sont rangés dans l’ordre alphabétique) ;

les deux écritures (chaque mot est écrit en écriture script et en écriture cursive).

les numéros de pages pour se repérer.

4. Faire le lien entre les différents outils (5 min)

Prendre le manuel de lecture p. 6 et montrer le renvoi vers le mémo des mots (p. 4-5). Faire rappeler que l’album Aujourd’hui, je suis… traite des émotions et faire le lien avec le titre des pages 4-5 du mémo.

Puis prendre le cahier d’exercices et montrer le renvoi vers le mémo des mots (p. 6-7).

Expliquer que le mémo est une aide pour comprendre certains mots des textes du manuel de lecture, mais aussi pour faire les exercices du fichier (on y trouve les mots dans la bonne orthographe).

Du côté de la recherche

André Ouzoulias déconseille vivement de laisser les élèves inventer l’orthographe des mots lors des séances d’écriture autonome. Il propose comme alternative l’usage d’un dictionnaire de mots vivant, de type imagier, que les élèves utiliseraient de façon intense dès la GS.

Lecture-Écriture : quatre chantiers prioritaires pour la réussite, « L’acquisition de l’orthographe : un enjeu crucial », Éditions Retz, 2013, p. 41.

Bilan de la séance

Qu’avez-vous fait ?

Nous avons utilisé notre mémo des mots qui nous aidera à comprendre certains mots et à écrire sans faute d’orthographe.

Qu’avez-vous appris ?

Nous avons appris à nous repérer dans notre mémo des mots et à bien l’utiliser.