• Objectif
    • Tracer la lettre a.
  • Durée : 30 min.

But de la séance

En décodage, nous avons appris à lire la lettre « a ». Aujourd’hui, nous allons apprendre à bien tracer cette lettre.

Pour le CE1

Suivre la même progression d’introduction des gestes et des lettres, toutefois la copie se fait sur un séyès de 2 mm et au stylo.

On peut aussi complexifier les séances (par exemple en ajoutant une ligne de « à ») et demander aux élèves de vérifier entre eux si les interlignes sont respectés.

1. S’échauffer et bien placer son crayon (5 min)

• Pour bien écrire, il faut que les muscles de nos mains soient « réveillés ». Nous commencerons donc les séances d’écriture en faisant quelques exercices avec nos mains.

Faire les exercices suivants (s’assurer que les gauchers les fassent de la main gauche) :

– Tourner le crayon vers la gauche.

– Jouer du piano sur la table.

– Fermer la main puis l’ouvrir.

À la suite de ces exercices, rappeler la bonne position du crayon : pour bien écrire, la pointe doit être visible.

Pour pouvoir voir ce que je trace, il faut que je voie la pointe de mon crayon.

Montrer que le crayon caché empêche de voir ce que l’on écrit.

Demander aux élèves de tenir leur crayon et valider. En début d’année, rappeler cette bonne position avant chaque tracé.

2. Décrire le tracé de la lettre « a » (5 min)

• Il y a plusieurs manières d’écrire la lettre « a », lesquelles ?

Majuscule script, minuscule script, majuscule cursive, minuscule cursive.

Savez-vous quelles lettres nous apprenons à écrire ?

Les minuscules en cursive et les majuscules en script.

Identifier, dans l’affichage de la classe, le « a » minuscule en cursive et le « a » majuscule en script.

Pédagogie

Nous préférons l’appellation « cursive » à « attachée ». Le terme « attaché » laisse à penser qu’on trace des lettres que l’on attache ensuite. En réalité on les lie, voire on les adapte si besoin.

Du côté de la recherche

« Les élèves ont déjà fait des découvertes en moyenne section : ils ont élaboré des relations entre certaines lettres écrites en capitales et d’autres en script. Il est nécessaire de réactiver ces connaissances, si ce n’est pas fait. Faites élaborer des alphabets, écrire et trier des lettres, présentez des regroupements erronés pour stimuler les discriminations. »

Marie-Thérèse Zerbato-Poudou, Apprendre à écrire de la PS à la GS, Éditions Retz, p. 125.

Expliquer aux élèves que, pour tracer la lettre « a », nous utilisons deux formes de base : le rond et le pic. Décrire ces deux formes en les traçant au tableau :

Pour tracer le rond, je me place en haut à droite et je tourne vers la gauche, je ferme le rond.

Pour tracer le pic, je pars d’en bas, je monte, puis je descends en repassant sur mon trait.

Pédagogie

Éviter de créer une patte sur les modèles de la lettre « a » car cette patte ne fait pas partie de la lettre ; en réalité, elle résulte de sa liaison avec les autres lettres. Cette patte peut générer des erreurs d’élèves qui juxtaposent les lettres les unes aux autres, sans les lier.

U1-p8_LOcopy1et2

3. Tracer la lettre « a » sur l’ardoise (5 min)

• Le tracé du rond. Rappeler aux élèves qu’ils doivent voir la pointe de leur crayon, puis décrire le geste en même temps qu’ils tracent :

Départ du rond en haut à droite, rond vers la gauche, rond fermé.

Laisser ensuite les élèves réaliser le tracé en autonomie et corriger individuellement.

Pédagogie

Décrire le tracé en même temps que les élèves écrivent ; cela permet de ralentir leur geste car ils ont souvent tendance à tracer trop vite.

Suivre la même démarche pour le tracé du pic.

Une fois les deux formes de base acquises, demander aux élèves de tracer la lettre « a » en une fois, sans trait d’attaque. Les guider pendant qu’ils tracent le premier « a » :

Je vois la pointe de mon crayon. Je pars d’en haut à droite, je tourne vers la gauche pour faire le rond et j’enchaine sur le pic : je monte puis je redescends.

Différenciation

Si l’élève lève son crayon pour tracer le pic de la lettre « a » ou si l’arrondi n’est pas régulier, lui donner une fiche de différenciation, glissée dans une pochette plastique. Sur la fiche est dessiné un carré qui va guider son tracé : partir du point rouge, tourner vers la gauche, toucher le haut du carré, puis le côté gauche, puis le bas pour arriver au point noir. Continuer sans lever le crayon, tracer le pic en montant le long du côté droit du carré et redescendre. Recommencer avec juste le côté droit, puis juste les points.

Matériel : Fiche différenciation « Tracer dans le carré »

4. Tracer la lettre « a » dans le cahier (10 min)

• Prise en main du cahier. Distribuer un cahier d’écriture par élève ; les laisser le découvrir et le feuilleter. Repérer le numéro de la page et montrer où écrire la date. Remarquer que, sur une même page, les séances sont séparées par un espace blanc, une interruption des lignes séyès.

• Repérage dans le cahier. Afficher la page 5 du cahier d’écriture et expliquer aux élèves que, pour bien écrire, ils doivent repérer les lignes. Montrer la ligne verticale rouge à gauche : la marge.

Du côté gauche (le montrer), c’est l’enseignant qui écrit. Vous, vous écrivez à droite.

Demander aux élèves de la repasser au crayon de couleur rouge dans leur cahier, p. 5, de haut en bas. Insister sur la main qui glisse de haut en bas posée.

Puis montrer les lignes bleues foncées horizontales : les lignes de base.

On va poser nos lettres sur ces lignes.

Demander aux élèves de repasser au crayon de couleur bleu au moins une ligne de base.

Inviter les élèves à regarder la lettre « a » en haut de la page.

Sur quelle ligne est-elle posée ?

La ligne de base.

Expliquer que cette lettre monte jusqu’au premier interligne, la ligne claire juste au-dessus de la ligne de base. Inviter les élèves à tracer la lettre « a » entre ces deux lignes :

[Rappel : pointe de crayon].

Je me place sur le point, sous le premier interligne, je tourne à gauche, je touche l’interligne, je tourne, je touche la ligne de base, je ferme le rond et je fais le pic.

Les élèves tracent en même temps que l’enseignant explique.

Pédagogie

Pour les gauchers, certains conseillent de réaliser un modèle à droite sur la page du cahier d’écriture. Or, si le gaucher adopte une posture correcte, en plaçant notamment la main sous la ligne, le modèle placé à gauche reste visible.

Pour plus de précisions, se reporter à l’introduction du guide pédagogique « Écrire et copier ».

Bilan de la séance

Qu’avez-vous fait ?

On a tracé la lettre « a » sur notre ardoise puis dans notre cahier d’écriture.

Qu’avez-vous appris ?

La lettre « a » est composée d’un rond et d’un pic. Elle se trace entre la ligne de base et le premier interligne. Pour bien écrire, il faut voir la pointe de son crayon.