• Objectif
    • Écrire la lettre a.
  • Durée : 30 min.

But de la séance

Aujourd’hui, nous allons nous entrainer à tracer la lettre « a » en minuscule et en majuscule.

1. Faire rappeler les acquis de la séance précédente (5 min)

Nous avons appris à tracer la lettre « a » entre la ligne de base et le premier interligne. Le « a » est composé d’un rond et d’un pic. Il faut voir la pointe de son crayon pour écrire.

2. S’échauffer et tenir son support (5 min)

Pratiquer un échauffement des mains en faisant les exercices suivants (s’assurer que les gauchers les fassent de la main gauche) :

– Glisser la main sur la table de haut en bas et de gauche à droite.

– Fermer le haut de la main et l’ouvrir.

– Décoller les doigts un à un.

Apprendre à tenir son support.

Je vais écrire sur l’ardoise et vous allez me dire ce que j’ai oublié de faire.

Écrire sur l’ardoise d’un élève sans la tenir avec la main libre : faire constater que l’ardoise tourne sur elle-même.

Conclure que, quand on écrit, il faut tenir son support (cahier ou ardoise) pour qu’il ne bouge pas.

3. S’entrainer à tracer la lettre « a » sur l’ardoise (5 min)

Sur l’affichage alphabet de la classe, inviter les élèves à identifier le « a » en minuscule cursive qu’ils ont appris à écrire ; leur demander de trouver aussi le « a » en majuscule script.

Faire rappeler les formes de base pour tracer le « a » (le rond et le pic). Puis guider les élèves pour qu’ils tracent cette lettre sur leur ardoise.

Différenciation

Le rond qui commence en haut risque de poser problème lors de l’accélération du tracé.

4. Tracer la lettre « a » dans le cahier (10 min)

• Repérage dans le cahier. Afficher la page 5 du cahier d’écriture et rappeler aux élèves que, pour bien écrire, ils doivent repérer les lignes.

Quel est le nom de la ligne rouge ? La marge.

Qui écrit à gauche ? L’enseignant.

Comment s’appellent les lignes sur lesquelles on pose les lettres ? Les lignes de base.

Inviter les élèves à regarder les lignes bleu clair qui se situent au-dessus de chaque ligne de base : il s’agit des interlignes ; il y en a trois. Les nommer de bas en haut, en les montrant : premier interligne, deuxième interligne et troisième interligne. Expliquer que ces lignes servent de repères pour tracer les lettres.

Demander aux élèves de tracer la lettre « a ». Les guider pour le premier tracé, puis les laisser poursuivre seuls. [Rappel : voir la pointe du crayon quand on écrit ; tracé de la lettre en une fois, sans attaque.]

Demander aux élèves d’observer la majuscule « A ».

Pour écrire les majuscules, on trace les majuscules en script. Vous avez appris à les tracer en maternelle. Jusqu’à quel interligne montent-elles ?

Jusqu’au troisième interligne.

Le montrer sur la page affichée afin que tous les élèves se repèrent.

Pour tracer le « A » majuscule, je me place sur le troisième interligne, je descends vers la gauche jusqu’à la ligne de base. Je lève mon crayon, je me place en haut de mon tracé et je descends vers la droite jusqu’à la ligne de base. Je lève mon crayon et je trace une barre au milieu.

Laisser les élèves tracer le « A » majuscule ; vérifier qu’ils respectent le troisième interligne.

Du côté de la recherche

Dans Apprendre à écrire de la PS à la GS (Retz, p. 136), Marie-Thérèse Zerbato-Poudou conseille d’adopter le tracé des majuscules en script.

U1-p10

Bilan de la séance

Qu’avez-vous fait ?

Nous avons tracé le « a » minuscule et le « A » majuscule.

Qu’avez-vous appris ?

Nous connaissons le nom des interlignes et nous savons qu’il faut tenir son cahier ou son ardoise pour bien écrire. Nous avons appris à bien tracer le « A » majuscule jusqu’au troisième interligne.