• Objectif
    • Tracer la lettre o.
  • Durée : 25 min.

But de la séance

En décodage, nous avons appris à lire la lettre « o ». Aujourd’hui, nous allons apprendre à bien tracer cette lettre.

1. S’échauffer et bien se positionner (5 min)

Commencer par un échauffement des mains. Faire les exercices suivants (veiller au mouvement des gauchers) :

– Décoller les doigts un à un.

– Jouer du piano en commençant par le pouce puis inverser.

– Faire sortir le « crayon souris » puis le rentrer.

– Faire glisser la main de haut en bas et de gauche à droite.

Faire rappeler que, pour bien écrire, il faut voir la pointe de son crayon et tenir son support (ardoise ou cahier) avec la main qui n’écrit pas. Ajouter qu’il faut poser la main qui écrit sur le cahier, cela permet de contrôler ses gestes.

2. Tracer la lettre « o » sur l’ardoise (5 min)

Dans l’affichage de la classe, identifier le « o » minuscule en cursive et indiquer sa forme de base : le rond.

Pour tracer le « o », je me place en haut à droite. Je tourne vers la gauche. Je ferme mon rond et je vais à droite.

Pédagogie

Afin de simplifier le tracé de la lettre « o », on évite de créer un œilleton. Ce dernier peut générer des difficultés de distinction entre le « o » et le « a » lors d’une écriture rapide.

U1-p10-2

Dans l’Apprentissage de l’écriture et psychomotricité (p. 83), Yves Le Roux explique que Ajuriaguerra et Auzias]préconisent l’abandon des ornements inutiles des lettres (petites boucles et œillets, pleins et déliés).

Les élèves s’entrainent sur l’ardoise pendant que l’enseignant les guide en insistant sur l’arrondi du « o », la sortie de la lettre en haut (sans œilleton).

Différenciation

Si certains élèves ont des difficultés pour tracer la lettre « o », leur donner une fiche de différenciation, glissée dans une pochette plastique. Comme pour la lettre « a », le carré est une aide pour tracer : partir du point rouge, tourner vers la gauche, toucher le haut du carré, puis le côté gauche, puis le bas pour arriver au point noir ; fermer le rond et aller à droite.

3. Tracer la lettre « o » dans le cahier (10 min)

• Repérage dans le cahier. Afficher la page 5 du cahier d’écriture et rappeler aux élèves que, pour bien écrire, ils doivent repérer les lignes. Leur demander de repasser une nouvelle fois la marge au crayon rouge, en partant du haut et en descendant doucement, la main posée sur le cahier.

Repérer la lettre « O » majuscule et remarquer qu’elle monte au troisième interligne.

On commence le « o » majuscule car il est plus facile à tracer : il est plus grand. Pour tracer le « O » majuscule, je place mon crayon sous le troisième interligne. Je tourne vers la gauche, je touche la ligne de base et je reviens à mon point de départ.

Les élèves tracent en même temps que l’enseignant explique.

Différenciation

Si les élèves ont tendance à tracer au-delà du troisième interligne, tracer de petites hachures entre le troisième interligne et la ligne de base du dessus. Expliquer qu’ils ne peuvent pas tracer dans cette zone hachurée.

Inviter les élèves à regarder le « o » minuscule et faire remarquer qu’il monte jusqu’au premier interligne. Décrire le tracé :

Je pars sous le premier interligne. Je tourne vers la gauche. Je touche le premier interligne. Je touche la ligne de base. Je ferme le rond et je vais à droite.

Guider les élèves pour le premier tracé. [Rappel : pointe de crayon visible ; cahier tenu ; main qui écrit posée sur le cahier.]

Bilan de la séance

Qu’avez-vous fait ?

On a tracé la lettre « o » minuscule cursive et majuscule script.

Qu’avez-vous appris ?

La lettre « o » se trace avec un rond. Elle se trace entre la ligne de base et le premier interligne. Pour bien écrire, il faut poser sa main sur le cahier.